La chaise : ennemi public numéro 1


 

 Elle supporte notre poids des journées entières de dur labeur. Et pourtant, elle ne vous veut pas du bien. Relâchement des muscles abdominaux, baisse de tension, système immunitaire moins fonctionnel, organes moins bien irrigués, capacités psychiques moins élevées, hémorroïdes, risque plus élevé de cancer du côlon, constipation, douleurs lombaires et la liste est encore longue.

Et oui, être assis n’est absolument pas la position de repos naturelle du corps! Ce qui nous paraît inconcevable dans notre société actuelle, imaginez vous une seconde une semaine sans aucunes assises ? Pas de chaises, fauteuils, canapés, tabourets… Difficilement imaginable.

Pourtant la chaise ne s’est généralisée qu’à partir du XVI siècle.



Réapprendre à se reposer naturellement



Le Dr de Gasquet -médecin et professeur de yoga- met en avant les problèmes qu’induisent les chaises dans son livre « Abdominaux : arrêtez le massacre », elle parle en outre du problème des wc occidentaux et de la chaise, qui affaiblissent nos muscles (voire déplacent les organes, et déforment les muscles abdominaux) et ne sont pas du tout une position optimale pour déféquer ou se reposer.


La position qu’adopte naturellement les enfants (et animaux bipèdes comme les singes) est la position accroupie, c’est là notre réelle position de repos. Il nous est pourtant devenu difficile d’adopter cette position longtemps car nous avons perdu musculature et souplesse la permettant, en nous asseyant trop souvent. En Asie, de nombreux peuples l’utilisent encore comme position de repos, pour travailler, cuisiner, ou juste se reposer. On surnomme même cette position l’asian squat pour cela. Vous verrez que rares sont les occidentaux capables de faire/tenir cette position que nous adoptions pourtant naturellement étant enfants. Il est quand même incroyable de voir les impacts qu’ont nos objets de consommation sur nous au fil du temps, au point de nous faire oublier des gestes pourtant innés. 

Pour récupérer cette souplesse, essayez de vous accroupir quelques minutes tous les jours, vous soulagerez ainsi votre dos, vos muscles et vos organes. Il sera de plus en plus aisé de tenir cette position, et elle vous sera de plus en plus confortable. Vous pouvez essayer de vous accroupir en lisant un livre par exemple. Les bienfaits sur la santé sont énormes, si vous n’y parvenez pas, vous pouvez adopter d’autres positions de repos comme le lotus, le tailleur, ou vous asseoir sur vos genoux.



L’omniprésence de la chaise

 

Dans nos sociétés occidentales modernes, les chaises sont partout et dans un nombre impressionnant. La chaise (et autres assises de la même famille) ont donc un impact écologique énorme, en plus de l’impact sur la santé. Car nous sommes tous devenus dépendants d’elles.

C’est un vrai problème auquel on ne pense jamais, nos dépendances aux objets de consommation, et la transformation que ces objets ont induits sur nos corps. Que ferait-on sans internet? Sans chaises? Sans chaussures? Et la liste est encore longue. Chacun de ces objets/services avec lesquels nous interagissons chaque jour nous transforment et nous rendent toujours moins autonomes, toujours plus dépendants d’eux. Mais ils se veulent aussi délimiter l’Homme de l’animal, la chaise est dans l’imaginaire collectif une marque visible de notre sophistication vis à vis de l’animal, du sauvage. Il ne faut pas oublier que les objets doivent rester des outils, dont on doit être capable de se passer. Amusez-vous à compter le nombre d’assises chez vous, votre famille, vos amis. Je pense que c’est bien l’objet le moins écologique tant il est omniprésent.

Chez moi par exemple j’ai 5 chaises, 4 petits poufs et un canapé, bien que tout soit de récupération, ça fait un grand nombre, on a que 2 paires de fesses ahahah.







Bref, vous allez me dire, c’est super, mais on fait quoi maintenant qu’on sait tout ça? Et bien c’est le moment d’être créatif et de prendre conscience du temps passé le cul vissé sur sa chaise! On peut essayer de se lever plus souvent, d’essayer d’autres positions de repos, de rester debout dans les transports en commun, les possibilités sont nombreuses. S’affranchir du règne de la chaise ne se fera pas en un jour, il ne se fera peut-être même jamais. L’idée est d’en prendre conscience et d’essayer de limiter son impact dans sa vie de tous les jours. De reprendre l’autonomie de son corps!


Les cartes sont dans vos mains à présent, êtes vous prêts à vous affranchir petit à petit de l’emprise de la chaise dans votre monde?






Pour aller plus loin : 


Article du Parisien :

https://www.leparisien.fr/societe/sante/sante-dans-l-ideal-on-ne-devrait-jamais-etre-assis-30-05-2018-7743093.php


Article du Reporterre 

https://reporterre.net/Je-vis-sans-chaise-et-ca-va-beaucoup-mieux


Blog de Fabien (défenseur de la position accroupie et de marcher pied nu)

https://mytrailtosanfrancisco.wordpress.com/2017/02/14/le-corps-autonome-et-fonctionnel/



Livre :



Marcel Mauss : Techniques du corps (1934) gratuit

http://classiques.uqac.ca/classiques/mauss_marcel/socio_et_anthropo/6_Techniques_corps/techniques_corps.pdf


Dr Gasquet - « Abdominaux, arrêtez le massacre! »

Connectez-vous pour pouvoir poster un commentaire.

Commentaires

« »